QUESTIONS

Je ne suis pas fou, je n'ai pas besoin d'aller chez le psy !

C’est une phrase que nous entendons souvent lorsqu’on propose l’idée d’Aller voir quelqu’un. Or, avoir besoin d'aide, ce n'est pas être fou. Accepter qu'on a besoin d'aide c’est au contraire être fort, c’est avoir envie d’évoluer et de changer ce qui nous pose question.


photo © Jean-Paul Maniouloux

Si je souhaite aller voir quelqu’un ?

Aller voir quelqu’un, c'est avant tout une rencontre humaine. C'est rencontrer quelqu’un avec qui l'on se sent en confiance, à qui on se sent capable de confier ses interrogations, ses problèmes, ses doutes et ses souffrances. C’est pour cela qu’il est important de comprendre la base du travail du « quelqu’un » en question afin de vérifier si celui-ci correspond à nos attentes.



Vers quel psy me tourner ?

Un psychiatre est un médecin spécialisé en psychiatrie (soit 10 ans d’études). Sa consultation est remboursée par la Sécurité Sociale. Après avoir posé un diagnostic, il peut prescrire à son patient une aide médicamenteuse afin par exemple d’apaiser l’anxiété associée aux difficultés psychiques. Selon son orientation de travail, il peut proposer une psychothérapie. Sa consultation est remboursée par la Sécurité Sociale.

Un psychologue est diplômé par l’université de psychologie après cinq années d’études (Master II). Il a étudié de façon approfondie le fonctionnement humain et s’est spécialisé dans un domaine, tel que le champ social, cognitif, développemental, clinique, neurologique, qui oriente son activité professionnelle. Sa pratique dépend de sa spécialisation et de ses cadres théoriques de travail.

Un psychanalyste a lui-même traversé sa propre « analyse » et est affilié à une école psychanalytique lui permettant d’approfondir constamment son bagage théorique. Son travail est contrôlé par un superviseur. C’est allongé sur un divan que le patient parle à son psychanalyste. Le travail thérapeutique est axé sur la parole. C’est au cas par cas que le coût financier et le nombre de séances par semaine sont décidés.

Un psychothérapeute est un professionnel ayant étudié la psychopathologie clinique, tel qu’un médecin ou un psychologue. Il n’y a pas de cursus universitaire précis permettant d’accéder à ce titre. Il est validé selon le parcours universitaire, de formation et professionnel par l’Agence Régionale de la Santé d’après la loi du 4 mai 2004 entrée en vigueur suite au décret de 2010. Le psychothérapeute choisit son cadre théorique de travail, tel que la psychanalyse, la cognitive, la neurologie, etc. La consultation se fait le plus souvent en face à face.


photo © Jean-Guillaume Bouillon
Qu’est-ce que la psychologie clinique ?

Le mot clinique signifie « au lit du malade ». Ainsi, le clinicien est celui qui rencontre le souffrant jusqu’à son chevet. L'écoute de la personne est à la base de l'intervention du psychologue clinicien. Il lui propose de parler de ce qui lui pose question afin de dégager des réponses. Il l’invite aussi à parler de sa souffrance afin de l’aider à en saisir la cause. Il conduit alors son patient à mieux se comprendre. L’objectif est de l’accompagner vers un mieux-être dans son quotidien et auprès des siens. Son outil privilégié est celui de la parole.

Qu’est-ce qu'une psychothérapie ?

Nous commençons une psychothérapie lorsque nous souhaitons apprendre à mieux gérer nos émotions, améliorer les relations avec les autres (ses enfants, son conjoint, sa famille, ses collègues de travail, etc.), changer sa façon de vivre. Nous nous engageons alors à aborder nos difficultés. L’objectif est une recherche d’un mieux vivre.
Vous n’êtes pas seul dans cette démarche. Le psychothérapeute vous aide à vous dégager de ce qui vous pose problème. Il vous pose des questions, vous conseille, vous aide à réfléchir afin d’éclairer votre situation. L’échange avec lui vous permettra alors à trouver des solutions.

Psychologue à domicile, pour qui ?

Le psychologue peut se déplacer à domicile pour des personnes alitées, à mobilité réduite, âgées, les femmes enceintes ne pouvant se déplacer, etc. N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations.